img

Prophylaxie Post Exposition au VIH (« PEP » Post Exposition Prophylaxis)

"J’ai eu un rapport sans préservatif avec une personne faisant partie d’un groupe hautement à risque pour l’infection par le VIH ou avec une personne infectée par le VIH et non traitée. "

Généralement les groupes considérés comme hautement à risque sont : les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes, les travailleurs-ses du sexe cisgenres et trans, les personnes venant d’un pays à forte prévalence (Afrique sub-saharienne notamment) et les utilisateurs de drogues par voie injectable.

Après une prise de risque telle que décrite ci-dessus, il est possible de recevoir un traitement préventif appelé PEP, diminuant grandement le risque d’infection par le VIH. Cette prophylaxie est plus efficace si elle est prise le plus tôt possible et au maximum dans les 48h suivant la prise de risque. Elle doit être prise pendant un mois et nécessite un suivi médical.

Si vous pensez avoir été exposé-e, allez au plus vite :

  • A la consultation de médecine 2 du CHUV (021 314 10 22)
  • A la PMU-Flon (021 314 90 90)
  • Aux urgences du CHUV (021 314 11 11) le week-end ou le soir
  • Au Checkpoint Vaud (021 631 01 76)

Avantages de la PEP

Si elle est administrée assez tôt, la PEP diminue de 80% le risque d’être infecté-e par le VIH. Durant et après le traitement, un suivi médical est assuré et ses coûts sont pris en charge par l’assurance-maladie de base (2’000-2’500 CHF).

Limites de la PEP

Le délai d’intervention jusqu’à 48 heures après l’exposition au virus est court. En cas de déplacements à l’étranger, sachez que les hôpitaux d’un grand nombre de pays proposent la PEP. N’hésitez pas à vous y rendre pour vous renseigner et n’attendez pas votre retour chez vous.

Dans le cadre de la prise de la PEP, il faut :

  • un suivi médical qui comprend le dépistage des IST et un suivi des éventuels effets secondaires des médicaments
  • un test VIH effectué après 3 mois pour exclure l’infection 
  • l’application des règles du safer sex (sexe à moindre risque, pénétration avec préservatif) pour éviter une potentielle transmission au(x) partenaire(s).

Prophylaxie post exposition à l’hépatite B

Dans le cadre d’une PEP, la prévention de l’hépatite B est également discutée. Une vaccination d’emblée et/ou un contrôle de l’état vaccinal sont effectués. Si ce dernier est insuffisant, un rappel vaccinal est fait dans la semaine suivant l’exposition. Si la personne source est connue pour une hépatite B active, une procédure spécifique peut être mise en route.

 

 

Lieux
img

Lausanne

Consultation de santé sexuelle

Avenue de Georgette 1 1003 Lausanne Tél. 021 631 01 42 Fax 021 631 03 42 plus d’info

Aigle

Morges

Nyon

Payerne

Renens

Vevey

Yverdon

Centre de compétences

Checkpoint Vaud

Migration & intimité